Expropriation, çà a fait pschitt…

Conférence reportée en raison de la crise COVID-19
5 septembre 2020
Conférence reportée en raison de la crise COVID-19
7 septembre 2020
montrer tout

L’expropriation décidée par M.M Door et Digeon sur la pression de l’ogec saint-Louis (M.M Tourne, Renaud, Drunat) au prétexte que la SCI ne voulait pas proposer un nouveau bail (accord avec M. Ortega daté de juin 2012 cependant ) alors que la SCI et sa maison mère ne veulent pas dialoguer pour ce faire avec l’ogec saint-Louis auteur de faux, d’usage de faux et usurpateur d’identité, de même que débiteur en les livres de la SCI de 840 00 € (450 000 € de dettes en tout genre dont le loyer  plus un crédit de trésorerie jamais remboursé), le tribunal administratif d’Orléans saisi par la Ville de Montargis suite aux trois refus de M. le Préfet à cette expropriation, avait rendu un jugement renvoyant à M. le Préfet le soin d’infirmer ou de confirmer les raisons de son refus. M. le Préfet  avait quatre mois pour répondre au Tribunal administratif.

 

A la demande de la SCI de savoir s’il faisait appel ou pas (ma SCI a fait appel pour protéger ses intérêts) M. le Préfet nous informait par son courrier du 21 février 2020 qu’il ne ferait pas appel mais qu’il était disposé à ré-examiner la demande d’expropriation de la commune de Montargis dans le cas où celle-ci maintiendrait sa demande et s’engageait alors à l’instruire à nouveau.

 

En réponse à notre courrier du 4 juin 2020 M. le Préfet portait à notre connaissance qu’il avait jusqu’au 24 aout pour répondre au Tribunal administratif du fait du Covid.

 

Le 31 aout le secrétariat de M. Thierry Demaret, Secrétaire Général de la Préfecture, nous a mis en relation avec M. Pascal Garçault en chargé de notre dossier  au sein de la Préfecture.  Ce dernier nous apprit  que la Ville de Montargis, son Maire (B. Dogeon), n’a pas plus répondu à son courrier de février qu’aux relances qui lui furent adressées en Juillet et Aout derniers.

 

En conséquence M. le Préfet va informer ces jours prochains le Tribunal administratif que la Ville de Montargis n’a pas souhaité maintenir sa demande de déclaration d’utilité publique pour justifier une éventuelle expropriation.

 

le Tribunal devra statuer sur cette « non réponse » de Benoit Digeon… !!!! .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *